mardi 13 mai 2014

A rebours avec Maylis de Kérangal

"Mais, en mettant même de côté les bienfaits de cet air fardé qui paraissait transfuser un nouveau sang sous les peaux défraîchies et usées par l’habitude des céruses et l’abus des nuits, il goûtait pour son propre compte, dans ce languissant milieu, des allégresses particulières, des plaisirs que rendaient extrêmes et qu’activaient, en quelque sorte, les souvenirs des maux passés, des ennuis défunts." 

— Le Huysmans d'A Rebours est tout entier dans le coulé de cete phrase, où plane un esprit à la fois avide et fané, mâtiné de douloureuses béatitudes. L'étrange retraite de Des Esseintes, ce cabinet de curiosités que devient peu à peu son esprit, et à laquelle la prose précieuse de Huysmans prête une incroyable résonance lexicale, n'est-elle qu'un sarcophage voué aux élans désuets? Ou peut-on encore y lire l'intense aspiration au sublime, même corrompu? On compte sur Maylis de Kerangal pour nous aider à revisiter cette œuvre atypique.


On sera donc inspiré de se rendre ce soir mardi 13 mai à l'Odéon (18h) pour écouter Maylis de Kérangal, qui a préfacé l'édition d'A Rebours en GF. Elle discutera avec Daniel Loayza de ce roman loué en son temps par Mallarmé. Il est préférable de réserver. Toutes les infos ici.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire