jeudi 20 mars 2014

Mellano, animal électrique

C'est le printemps. Raison de plus pour vous parler d'Olivier Mellano. Ce musicien atypique, tour à tour maître pop, écrivain interlope, mage symphonique et magicien ès ciné-concerts, est un précieux feu follet. Il y a quelques années, j'ai eu la chance de lire des extraits de Bunker Anatomie et de CosmoZ avec Mellano à mes côtés, armé de sa guitare magique, qu'il porte bas pour mieux nous hisser dans ses sphères ruisselantes d'inventivité. L'homme est humble, attentif, ingénieux, trois qualités qui une fois branchées sur du 220 v donnent tout leur sens à la puissance de ses improvisations. J'aurai bientôt la chance de l'avoir de nouveau à mes côtés lors d'une lecture électrique avec le comédien Bruno Blairet, le 11 avril aux Laboratoires d'Aubervilliers. Tout ça pour vous dire qu'Olivier Mellano sort ces jours-ci un album solo, baptisé MellaNoisEscape – "seul sans d’autre but que d’essayer de dynamiter le moment présent". Vous pouvez le commander sur son site – et vous l'aurez livré chez vous en combo vinyle + CD + fichiers mp3. Rien que ça. Vous pouvez écouter un morceau – l'excellent "The Best Death" ici. Quelques dates de concert sont déjà prévues:
27 mars 2014 : Rennes (Festival Les Embellies + Laetitia Sheriff)
15 avril 2014 : Belfort (Festival Impetus + Merzbow)
19 avril 2014 : Auray (Festival Les Nuits Soniques + Elysian Fields)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire