mercredi 12 novembre 2014

Priser le ridicule

Pardon de vous déranger pour si peu mais je suis encore sous le choc de la nouvelle que je viens d'apprendre. En effet, je reçois à l'instant le courrier électronique suivant  – j'ai supprimé le nom de l'auteur et le titre du livre ainsi que la mention de l'éditeur, car bien sûr ils n'y sont pour rien et je les assure de ma bienveillance:

"Au moment de la parution au Livre de Poche de [xxxx], [Y] reçoit le 15 novembre 2014 pour ce roman le Premio città di Cuneo per il primo romanzo francese.
Après le Prix Littéraire des Grandes Écoles 2013, le Prix Simone Veil 2013, le Premier Prix du Conseil Général de l'Ain 2013, le 1er Prix du Salon du Premier Roman de Draveil 2013, le Grand Prix du 1er roman 2013 de la Ville de Mennecy, le Prix des Amis du livre d'Horte et Tardoire 2013, le Prix littéraire 2014 de l’ENS Cachan... [Y] est également lauréate du 27e Festival du premier roman de Chambéry et lauréate du Prix des clubs de lecture de Saint-Germain-en-Laye 2014."

J'ai juste une question: est-il encore possible aujourd'hui de ne pas décrocher un prix littéraire? Par ailleurs, je doute qu'il soit possible de faire figurer toutes ces glorieuses mentions sur un bandeau rouge: du coup, on ne verrait plus ni le nom de l'auteur ni le titre du livre. Je propose la création d'un bandeau rouge uniforme qui annoncerait juste: "Ce livre a été reprisé." Arf.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire