jeudi 31 mars 2016

Bordeaux en bullant: escale lecture

Demain, à Bordeaux, débutera la manifestation littéraire L'Escale du livre/Festival des créations littéraires, l'occasion pour tous ceux qui seront là-bas de — bon bref, vous savez ce que c'est: des auteurs, mais aussi des écrivains, le tout assorti de rencontres, signatures, et cetera.

A la demande de Patrice Luchet, et dans le cadre des événements concoctés par la galerie N'A QU'1 ŒIL, je participerai à une soirée lectures en compagnie de Patrice Luchet (par ailleurs auteur de l'excellent et faussement minimaliste Le Sort du Parasol, éd. Série discrète), Julien d'Abrigeon (goal volant de la poésie-action), Bruce Bégout (phénoménal phénoménologue) et Laura Vasquez (poétesse, auteur du récent Menace aux éditions Derrière la salle de bains). 

Cette lecture-performance aura lieu, ainsi que vous pouvez le vérifier par vous-mêmes sur l'image ci-contre et qui est comme qui dirait un flyer, à 22h le samedi 2 avril, à la Galerie qui n'a pas deux yeux sinon elle s'appellerait pas comme ça (19 rue Bouquière).

(La forme de cette lecture? Nous allons y travailler tous les cinq dans la journée du samedi, chacun apportant divers textes afin d'établir, espère-t-on, une super nova passablement scandée où micro-récits et poèmes frappés se passeront le relais à un rythme totalement anti-totalitaire. Le but étant de ne pas soûler les gens avec des lectures individuelles interminables qui donnent juste envie de lire des extraits d'haiku.)

Bref, venez très beaucoup, d'autant plus que ces lecture seront suivies d'un concert de Manu Louis, connu pour différents projets musicaux comme le post-moderne pop Funk Sinatra, le duo lyrico-trash We are not Flowers et « l’ensemble champêtre » The Gardening Group.

Donc, je résume: samedi soir, vous n'irez pas vous enfermer chez vous avec une pizza molle pour lire le dernier roman de David Foenkinos (qui ne s'appelle pas Pizza molle, même si… oui, bon, passons), vous vous prendrez gentiment et sauvagement par la main et vous vous dirigerez d'un pas résolument chaussé vers la Galerie N'A QU'1 ŒIL.

Le dimanche, votre programme est tout tracé. Vous irez de nouveau à l'Escale du Livre et vous viendrez me voir sur le stand de la Librairie La Mauvaise Réputation où je vous signerai un de mes livres si vous me promettez d'acheter le nouveau livre d'Annie Ernaux, Mémoire de fille. Oui, c'est le deal. Non, ce n'est pas négociable.

Et sinon, ce week-end, à l'Escale, vous pourrez croiser pas mal d'écrivains (en plus des gens qui rédigent des livres), au nombre desquels je me contenterai de citer Vincent Message, Mathieu Lindon, Olivia Rosenthal, Hélène Gaudy, Mathias Enard, Jean Rolin, Christian Garcin, Yves Pagès, Philippe Adam, Olivier Rolin, et Fred Léal. Tout le programme c'est par ici et par là: ici et là. Et en plus il va faire beau, comme n'a jamais dit Kierkegaard. 

(Il y a aussi un grand entretien avec Alain Juppé le samedi à 11h 30, pour causer du "bon fonctionnement du système judiciaire", de la "sécurité", de la "lutte contre l'immigration illégale" et de la "laïcité", mais malheureusement c'est pile à l'heure où j'ai mon cours illicite de droit arabe dangereux, aussi ne pourrais-je pas assister à cette rencontre certainement passionnante.)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire