lundi 9 mars 2020

Visite de la "Maison Indigène" jeudi 12

Jeudi 12 mars, jour de la sortie de mon nouveau livre La Maison indigène (Actes Sud), nous vous convions à une rencontre à la librairie Charybde, dans l'aire de lieu pluridisciplinaire et de bières de Ground Control, 81 rue du Charolais, 75012.

La rencontre débutera à 19h pile, car nous devrons rentre l'antenne à 20h, donc si vous venez, soyez à l'heure ou restez chez vous pour regarder Netflix, hein.

Il sera question d'architecture, de poésie, de Camus, de guerre d'Algérie, de Sénac et de Visconti, de transmission et de trahison, de majoliques et de fontaines, de Le Corbusier et de à quoi bon écrire.

Extrait:
"Le 1er janvier 1992 au matin, j’étais à Paris, chez moi, quand le téléphone sonna et qu’un de mes cousins m’apprit la mort de mon grand-père, l’architecte Léon Claro. J’avais perdu mon père six ans plus tôt, et tout décès, je l’avoue, me semblait une copie de copie, un bien pauvre apprêt venu recouvrir un mur déjà bien rongé. Un mur ? Non pas celui de la Maison indigène, mais plutôt de cette maison indigeste qu’était à mes yeux, à mes sens, à mes tripes, la famille. Je n’étais pas près d’en pousser les portes, n’ayant nulle envie à l’époque d’habiter cette demeure fantôme qu’on nomme origine. Rien de ce qui touchait à l’ascendance ne me parlait. J’étais sourd aux racines, aveugle aux jeux de lumière dans les hauts feuillages de l’arbre généalogique. Je ne voulais rien savoir de la source, sinon la confirmation que ses eaux étaient de toute éternité…"

2 commentaires:

  1. Les rassemblements de plus de 1000 personnes sont interdits !

    RépondreSupprimer
  2. Beaucoup de lecteurs on eu peur. 100 selon la police, 1500 selon les lecteurs.

    RépondreSupprimer