lundi 9 février 2009

Plumitifs

Une petite précision pour l'ami François Bon: ma réaction sur la mort de littérature comme accroche publicitaire de mag-lit était uniquement liée à l'accroche non-littéraire publicitaire d'un mag-lit sur la mort de la littérature. Ceux qui y ont répondu ne sont pas, parce qu'ils y ont répondu, nécessairement des plumitifs. Qu'est-ce qu'un plumitif? Un plumitif, c'est nous, demain, aujourd'hui, si on tort si on travers. Je m'agace devant la question, pas devant les réponses. Comme disait Sinead O'Connor au Pape: don't miss your ennemy. Ceux qui ont répondu à cette question y ont répondu, pour certains, intelligemment. Alors n'attendons pas qu'un blog demande: le blog littéraire est-il mort? Que jamais notre entraide ne devienne une partie de paint-ball.

9 commentaires:

  1. ok je rectifie - je n'employais pas le mot en mauvaise part, je ne m'exclue pas de la corporation! (et je commentais que ton billet, ne fréquentant pas les magazines)

    RépondreSupprimer
  2. ok je réctifie F,tu ne commentais pas le billet,tu traquais claro,dans madman et comme traducteur,c'étais et c'est encore le temps ou tu regardes claro,si tu peux trouver des faiblesses,et la rancune du facétieux...rancune et regret,je me souviens bien du regret de ne pas être assez calé en informatique pour surprendre claro au milieu des heures des montres,et aussi tu fréquentes les magazines.. des anges bien sur!!tous offert A TOI!tu fais parti des quarante mais tu clos les débats et aussi réponds pour ton dylan,aux anges..et je ne parle,je jure!que de mémoires...et aussi je lis pynchon pas claro,gaddis pas chodolenko,pourtant je lis claro et cholodenko et j'ai lu tout leur livres,sauf le prince et chair électrique et j'aime ces auteurs français,qui n'arrive pas à la cheville de pynchon ou gaddis,si ils arrivent au fémur des américains,mais le fémur est bien seul dans une cuisse,et aussi on va lire claro du blog sur le papier et là je suis preneur,j'aime bien le blog qui est en panne certes mais j'aime bien qu'on rassemble et aussi comparer rassemble ton blog,et bien ça m'ennuie toutes ces choses techniques,alors fais le sur publie net à 5 euros cinquante,et comparons les rassemblements.
    mais toute ces méchancetés gâchent l'envie de lire.moi j'ai dis mes gouts,mais le dylan c'est comme le led zep,pour mettre du beurre dans les épinards,si on accuse claro de faire un peu de sou sur du déjà écrit chez claro,et je lirais le clavier comme j'ai lu le dylan ou le led zep,en attendant que vous publiez vous deux, un roman.black box beatles est bien plus sur d'être moins lu,j'attends avec impatience le livre musique de fabrice colin,et lis son blog heureux au milieu des migraines. pour finir venise page 641 dally c'est pynchon contre-jour dally........elle,entre-temps,avait décidé de vivre ici à jamais. ça c'est beau cette page,c'est oracle...

    RépondreSupprimer
  3. ok je réctifie F,tu ne commentais pas le billet,tu traquais claro,dans madman et comme traducteur,c'étais et c'est encore le temps ou tu regardes claro,si tu peux trouver des faiblesses,et la rancune du facétieux...rancune et regret,je me souviens bien du regret de ne pas être assez calé en informatique pour surprendre claro au milieu des heures des montres,et aussi tu fréquentes les magazines.. des anges bien sur!!tous offert A TOI!tu fais parti des quarante mais tu clos les débats et aussi réponds pour ton dylan,aux anges..et je ne parle,je jure!que de mémoires...et aussi je lis pynchon pas claro,gaddis pas chodolenko,pourtant je lis claro et cholodenko et j'ai lu tout leur livres,sauf le prince et chair électrique et j'aime ces auteurs français,qui n'arrive pas à la cheville de pynchon ou gaddis,si ils arrivent au fémur des américains,mais le fémur est bien seul dans une cuisse,et aussi on va lire claro du blog sur le papier et là je suis preneur,j'aime bien le blog qui est en panne certes mais j'aime bien qu'on rassemble et aussi comparer rassemble ton blog,et bien ça m'ennuie toutes ces choses techniques,alors fais le sur publie net à 5 euros cinquante,et comparons les rassemblements.
    mais toute ces méchancetés gâchent l'envie de lire.moi j'ai dis mes gouts,mais le dylan c'est comme le led zep,pour mettre du beurre dans les épinards,si on accuse claro de faire un peu de sou sur du déjà écrit chez claro,et je lirais le clavier comme j'ai lu le dylan ou le led zep,en attendant que vous publiez vous deux, un roman.black box beatles est bien plus sur d'être moins lu,j'attends avec impatience le livre musique de fabrice colin,et lis son blog heureux au milieu des migraines. pour finir venise page 641 dally c'est pynchon contre-jour dally........elle,entre-temps,avait décidé de vivre ici à jamais. ça c'est beau cette page,c'est oracle...

    RépondreSupprimer
  4. ça par exemple quelle couinerie ? J'ai appris à faire des fautes d'ortographe à tous les mots avec Perec, Les Revenentes contrechamp La Disparition, avec e sans e, français ou pas ? Territoire : La cohée du Lamentin, Contamination, Créolisation : "Katoz-san-katrèven-douz. Gran dékouvrè ka défié Latlantik ! Io ka chèché Lézenn", français ou pas ? Un peuple en petit : 3 porte-paroles de la charte 77 et des phrases en allemand non traduites, français ou pas ? Je pose mon joker : quoiternité ! ça n'arrange pas notre affaire le mot de 4 syllabes me vient, entre autres, d'un IV issu de la littérature américaine et réinventé par Claro et Garp. Ceci n'est pas une fable ! Vous le trouverez sur le blog L'esc@rgot G@rpien.

    RépondreSupprimer
  5. Le blog littéraire n'est pas mort: il n'est en fait jamais vraiment né, en francophonie du moins.

    RépondreSupprimer
  6. Développe, Fausto, développe !
    Ici ou sur TR ou au FFC, mais développe, bon sang !

    RépondreSupprimer
  7. hi claro,
    this is leonardo luccone, italian fiction editor for nutrimenti (gog and greenwich series). as you probably know we will publish your "madman bovary" in march. i am so proud of the book. i think it will be fine in italian. you know what? the translator's name is manuela maddamma...

    RépondreSupprimer
  8. Une petite question: pourquoi avoir choisi de ne pas traduire le titre "waiting period"? Je serais curieux d'avoir la réponse.

    RépondreSupprimer