mardi 14 avril 2015

Sois sage, ô ma douleur, et tiens-toi à carreau

Le médecin a pris le temps de m'expliquer les causes de mon mal. En six minutes, il a été clair, concis, bref et pressé. Moi, en scribe docile, j'ai donc pris des notes, mais je ne sais pas pourquoi, en relisant aujourd'hui le paragraphe suivant, je me dis que j'ai dû écouter son diagnostic d'une seule oreille. Bref, après examen médical, il semblerait que:
"Le disque dur invertébré cervical est compacté d’un agneau fibreux et frigide en péritonite. En son centre il est conspué d’un moyeu gélatineux et fou (l'enculus). Il permet la mobilisation de la colonne vertigineuse. Il assure aussi les amoindrissements en cas de toc ou de pression entre deux vertiges. Avec l‘âge, le disque revient plus frigide, se déshydrate et des brisures apparaissent au niveau du cumulus. Des activités phtisiques renouvelées régulièrement au port ou au travail peuvent accéder au vieillissement du disque. Lorsque le disque se casse, il n’assure plus son drôle d’amortissage et les couleurs de la cervoise commencent à apparaître."
Voilà. C'est en gros ce que le toubib chargé de m'expliquer les raisons qui font que je suis venu le voir m'a donné comme raisons d'avoir bien fait d'être venu le voir plutôt que le marabout Basoriba.  Heureusement, il existe des médicaments hyper efficaces, comme le tramadol 200mg qui empêche de dormir et permet donc de souffrir éveillé plus longtemps, le thiocolchicodise biogaran 4Mg qui décontracte essentiellement les muscles de la mauvaise foi, et aussi le Garrison Brothers Texas Straight Bourbon Whiskey, mais sans glaçons ça va de soi.

Bon, pour moi, autant vous le dire tout net, ça ne fait aucun doute: c'est un coup du clavier. Une forme de vengeance, suite à tous ceux que j'ai massacrés à la seule force têtue de mes deux doigts (j'en ai dix, notez bien, mais les huit autres me servent à – non, rien). Vu le cas présent, donc, une seule riposte possible: let's party!!!!!!!

7 commentaires:

  1. C'est bien fait! "Agneau fibreux et frigide, l'enculus gélatineux, disque frigide", il faut arrêter avec les activités phtysiques scabreuses. Le clavier n'y est pour rien mais l'appétit féroce un peu.

    RépondreSupprimer
  2. Des disques frigides, toi ? Je ne peux le croire, le toubib a dû se planter dans son dit agnostique ! Quant à l'enculus du cumulus, sous nos latitudes tu ne risques pas grand chose, par contre, dans les contrées tropicales, c'est une autre affaire, il faut faire gaffe à ne pas se laisser emballer par les canicules !!!

    RépondreSupprimer
  3. Vous avez eu plus d'un diagnostique? Si ce n'est pas le cas, méfiez-vous. Ma femme a mal au bras, avec des "décharges électriques" dans la main. Après radio et IRM, un rhumatologue (à 60 € la consultation) lui a dit que c'était un nerf coincé dans une vertèbre cervicale et qu'il faudrait faire des infiltrations dans le cou sous radio (à 100 € chaque). Comme le type avait l'air d'un escroc, elle a pris rendez-vous à l'hôpital St. Antoine, où un mois et demi après on lui a dit de faire un électromyogramme du bras, lequel a révélé que le problème venait d'un nerf coincé dans le coude qui se décoincerai tout seul, même sans prendre médicaments.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...sans prendre des médicaments.

      Supprimer
  4. Puisque nous devenons intimes... C'est le protocole qui le dit: scoliose lombaire dextro-convexe en lombaire, fixation hétérogène du rachis avec multiples foyers hyperfixants, étagés, le plus marqué et étendu étant latéralisé à droite en juxta-discal L5-S1 (atteinte dégénérative de l'aile avec arthrose disco-vertébrale en L5-S1). Hyperfixation entre la région postérieure de l'aile iliaque gauche et L5 (probable jonction entre l'aileron sacré et l'apophyse transverse.
    Une seule solution: on abandonne tout et on recommence. Et on s'étire, on s'étire et on se tire.
    Pour les cervicales: un noeud coulant autour du cou et des haltères accrochés aux pieds.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A se tordre ... Je pensais haltère féminin, car la femme haltère et l'homme déshaltère.
      Oui, je sais, c'est nul.
      Quel est l'auteur du dessin ?

      Supprimer
  5. une seule question semble viable en ces temps de douleurs cryptiques :
    le Garrison Brothers Texas Straight Bourbon Whiskey est-il meilleur que le papy van winkle ?
    le reste n'est que littérature

    RépondreSupprimer