vendredi 12 octobre 2018

Moore et Sterne sont dans un bateau…

Le Prix Laure-Bataillon est attribué conjointement à l’écrivain étranger et à son traducteur en langue française. Il est doté de 10 000 €, remis pour moitié à l’auteur et pour moitié au traducteur.
 
Le prix Bernard Hoepffner honore quant à lui la traduction d'un auteur décédé ou une retraduction. C’est donc pour la traduction de l’indispensable Voyage sentimental de Laurence Sterne, paru chez Tristram, que Guy Jouvet se voit distingué

Le jury du Prix Laure-Bataillon est constitué d’écrivains, de traducteurs et de critiques littéraires : Marianne Alphant, Geneviève Brisac, Pascale Casanova Patrick Deville, Gerard Meudal, Jean-Baptiste Para, Anne-Marie Garat et Alain Nicolas.

Ces prix seront remis en présence des lauréats à Saint-Nazaire pendant les rencontres littéraires internationales Meeting n°16 le samedi 17 novembre, et à Paris jeudi 22 novembre à la librairie L'arbre à lettres.

6 commentaires:


  1. Félicitations à vous tous, les traducteurs!Merci

    RépondreSupprimer
  2. Enfin les traducteurs un eu à l'honneur !
    C'est mérité. Félicitations !
    A quand la traduction du "The Familiar" de Danielewski ??...

    RépondreSupprimer