samedi 13 septembre 2008

Le monde tel qu'il va

Le pape a pollué Paris. Bashung a réveillé les Rouges. Edvige s'est sepukku-poké. Dany voit vert, comme d'hab. Cécilia trouve Dubaï un peu cher. Le fils Sarko renfloue les caisses. Les Russes quittent (un peu) la Georgie. Obama fait ce qu'il peut. Quel monde. Quel monde. Quel monde. Que faire d'autre sinon lire/relire Zone de Mathias Enard? Guetter le Rome, regards, de Rolf Dieter Brinkman, que publie très bientôt Quidam? Le Pen ne veut pas prendre sa retraite, ça tombe bien, nous non plus. L'argent est roi. Cou coupé. Les méduses sont sexy. Angot a écrit un livre, elle aurait pu en écrire deux, ne nous plaignons pas. Quel monde. Personne "ne" "lit" Pynchon". Et comme si ça ne suffisait pas, il pleut des pêches de diamant. Dees cerises qui rosissaient ou grossissaient quand des doigts s'en emparaient. La pluie ou la rosée. Lisez Fabrice Colin. Lisez Thelonious Monk. Just do it. Be Fric-Frac.

6 commentaires:

  1. le monde est là,ouvrons le claro!

    RépondreSupprimer
  2. In that circle around here
    we can talk about books
    Tired, unhappy, misery
    Flying gracefully
    Take control on your neighbourhood

    souffle trompeur, peut-être le seul à éclairer la nuit

    be fri farck

    RépondreSupprimer
  3. Les goûteurs de livre sont là, il faut y croire. Tenez, j'ai découvert J Eric Miller grâce à vous http://duclock.blogspot.com/2008/09/dcomposition-de-j-eric-miller-cest.html
    et je ne vais "pas lire" "Pynchon". Peut-être même je vais découvrir ce salaud de Vollmann.

    RépondreSupprimer
  4. j'avais dit ça pour donner envi de lire pynchon c'est raté.il faudra mieu le dire,claro encore un effort pour être républicain!


    le livre de pynchon a pour squelette "trois hommes en bateau(sans compter le chien)" de jkj.c'est très clair!pynchon ne s'en cacherait pas!et il doit admirer ce petit livre inoui! pour les enfants...il l'utilise comme shakespeare utilise"henry IV V VI VIII jules césar antoine et cléopatre tout est bien qui finit bien!!!!et fait pour les grands un géant "trois hommes en bateau(sans compter le chien)"et pour la conscience il ne fait pas du kafka mais du calo collodi et son pinocchio.pychon s'est fait de bois et met toute sa foi pour rester un homme!toute sa connaissance,tout lui!c'est pinocchio(pychon),comme claro était madman bovary(ce livre génial incompris?même pas!ignoré et bien à tord,car bien plus utile(pour moi!)que la route de mccarthy(très beau livre mais péssimiste et pas biblique comme le moby dick de melville l'est!ou l'absalon!absalon! de faulkner!melville et faulkner perdent,ils vous restent dans la mémoire à vie comme pinochio ou "trois hommes en bateau(sans compter le chien)".rester humble contre-dieu(jour lumière..contre-jour..).mccarthy peut écrire du térible sans flancher!ces romans jamais sont finis,le héros,mauvais ou bon repart!pas chez faulkner,melville pynchon.mccarthy n'a pas les moyens d'être bon,il n'arrive pas à écrire la résponsabilité!ce qu'a fait le grand littel,et ce que fait pynchon depuis V!les romans de mccarthy peuvent se lire très facilement,en deux semaines tout est lu!jamais il ne cherche l'absalon.et çà! çà suffit pas!(le cinéma peut le faire,ce que fait mccarty!pas contre jour ni absalon!)on a rien à tirer des romans de mccarthy sinon une beauté(mais est-elle suppérieur à celle de pynchon ou faulkner? non!sur non!)sans ce qu'on a de vital chez faulkner,pynchon,littel.
    pynchon est entier dans contre-jour son génie et ses faiblesses et même ses limites..ses aveux..le livre en est d'autant plus touchant,troublant.rimbaud qui avait vu l'arc en ciel dans la première illumination finissait face à dieu dans génie!notre rimbaud(pynchon!fans si vous voulez! comme fan de rimbaud!admiratif devant un plus grand que nous!qui dira du mal de rimbaud? la critique?(sic)] finit "face au jour""contre-jour"et reste humble,ce qu'il est,dans toute son oeuvre(grandiose)...
    13 septembre 2008 05:08

    RépondreSupprimer