vendredi 24 août 2007

Vive les blondino (et happy werner)



On dévore actuellement le très jubilant "Le Grand Blondino", de Sture Dahlstöm, paru là maintenant tout de suite au Serpent à Plumes, que fait revivre superbement la talentueuse éditrice Nathalie Fiszman. Du coup, on en a oublié d'acheter le Pingeot, qui pourtant a l'air d'en connaître un rayon (une clayette?) côté conservation. On fera sûrement un tour du côté Volodine. Et on conseille le fringant ovni suivant: "Infabula", d'Emmanuel Werner, paru y a peu à l'Atalante: une chute calibrée dans la mémoire du faux.

6 commentaires:

  1. J'avais repéré Infabula, mais pas encore pris le temps d'y mettre le nez... Je le ferai. De plus, l'auteur est du même coin que moi, bien que je ne le connaisse pas.

    Et Volodine, je l'ai commencé hier soir, je le conseille vivement.

    RépondreSupprimer
  2. a desassossegada, lisboa24 août 2007 à 13:47

    c'est sympa ton blog;

    RépondreSupprimer
  3. très beau le volodine, bien mieux que ses deux dernières parutions, qui étaient légèrement décevantes.
    Lu le Dennis Cooper ; je ne suis pas un fan habituellement, mais tout ce jeu sur le fantasme & la très bonne reproduction des communautés "punters" (accros aux escorts) est étonnante. Bien traduit également...

    RépondreSupprimer
  4. Ah ben pour une coïncidence...
    Je viens à l'instant de recevoir un mail d'un certain Fabrice, qui serait ton voisin, me conseillant Infabula.
    So, ma liste de fournitures pour la rentrée s'allonge, s'allonge...

    RépondreSupprimer
  5. J'ai bien fait de vendre mon ame au diable pendant ces vacnces. Ca me permettra peut être d'arriver à lire ce que je veux. Ma liste s'annonce d'autant...Merci Claro...

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Christophe,

    En attendant mieux pour la réception critique d'Infabula, on en a un peu parlé sur Actu SF...
    http://www.actusf.com/forum/viewtopic.php?t=3133&start=0
    Visiblement, le simple fait d'en parler fait vendre!

    Bien à vous

    RépondreSupprimer