lundi 9 mars 2009

Brésil-Rome, zéro partout

Info : L'archevêque de Recife, dans le nord-est du Brésil, a excommunié une femme pour avoir fait avorter sa fille de 9 ans, violée par son beau-père. La décision du prélat a été saluée par le Vatican.

Eh bien, il semblerait qu’un certain chemin ait été parcouru depuis l’époque psychédélique de l’immaculée conception, quand l’engrossage secret pouvait aisément passer pour un miracle. Et puis, bon, deux chrétiens brésiliens de plus, vite ondoyés après la mort de leur pécheresse de mère de neuf ans, on allait pas cracher dessus, surtout au Vatican, faut quand même équilibrer le grand registre des âmes. La mère qui a fait avorter sa gamine n’était franchement pas très charitable. On espère juste que le beau-père violeur et incestueux n’a pas été excommunié, lui. Sinon c’est match nul.

Comme l’a dit récemment Benoît Sweet Sixteen:
«Aujourd'hui encore, Rome a besoin de femmes tout à Dieu et tout au prochain, de femmes capables de recueillement et de service généreux et discret, de femmes qui sachent obéir aux pasteurs, mais aussi les soutenir et les encourager par leurs suggestions mûries dans leur rencontre avec le Christ et par l'expérience directe dans le domaine de la charité, de l'assistance aux malades, aux exclus, aux mineurs en difficulté. Ce don de maternité ne fait qu'un avec l'oblation religieuse sur le modèle de la Sainte Vierge».


J’ai une vague idée de ce que je ferais de mon cierge si on m’invitait à baiser les pieds du pape…

8 commentaires:

  1. Ça ne marcherait pas. Les voies du seigneur sont impénétrables.
    [si tu veux effacer ce commentaire après lecture, y'a pas d'offense]

    RépondreSupprimer
  2. Pour ma part, je nie l'existence de Benoit XVI.

    RépondreSupprimer
  3. c'est comme ça que ça devenait...pour ça que Gadda voulait plus terminer la connaissance de la douleur,que Gonzala Pirobutirro gueulait...la douleur de Gonzalo!!!
    c'est pour ça que ton livre Claro doit montrer,pas vain claro,courage!

    RépondreSupprimer
  4. Si on était sur Facebook, je dirais "j'aime"

    RépondreSupprimer
  5. Je ne comprends pas... Pourquoi ne pas avoir lapidé la fillette ? Il fallait faire un exemple, nom de Dieu !

    RépondreSupprimer
  6. Un billet digne de figurer dans les annales. Merci.

    (à la réflexion, sans doute le violeur en question nie-t-il toujours l'industrielle efficacité des douches et des fours)

    RépondreSupprimer
  7. C'est un peu dommage car ca fait un enfant innocent de moins à brûler, mais au moins il reste une fille de neuf ans qui elle est bien coupable:

    http://www.deezer.com/track/930443

    Mais quand même, cette mère, elle aurait pu être un peu plus catholique! J'espère que la petite fille a elle aussi été excommuniée.Des trucs comme ça, on laisse passer et ça peut nuire à l'image...

    RépondreSupprimer
  8. Oblation religieuse my ass ! (ça, c'est du commentaire constructif.)

    "Services généreux et discrets", c'est la version episcopale de la pipe sous le bureau ?

    RépondreSupprimer