lundi 11 avril 2011

Qui lit ce blog?

Après une enquête poussée (et poussive), assortie de recoupements d'url et de panachés d'http, moult sondages dignes de Maastricht, et pléthores d'entretiens débridés, nous savons désormais, avec une exactitude dont seule rougirait la NASA, à quoi ressemble le profil des internautes qui, ennui oblige, s'égare en ces pages qui n'en sont pas, afin d'y lire (?) les furibondes billevesées que votre serviteur, n'ayant trouvé d'autre moyen pour ne pas gagner sa vie, y déverse avec une régularité qui peinerait à satisfaire un bourreau suisse. Bref, voici donc une typologie des individus qui, par frustration ou goût de l'interlope, s'aventurent ici, y allant parfois d'un commentaire que le maître de céans valide ou non, selon qu'il estime la pertinence dudit commentaire paire ou impaire. Passent, par conséquent, ici, en ce clavier si généreusement cannibale qu'on envisage même d'en user pour partager certaines recettes culinaires, les persona suivantes:

Acrophiles, acousticophiles, acrotomophiles, agalmatophiles, agonophiles, agoraphiles, agrexophiles, amaurophiles, anastémaphiles, andromimétophiles, apotemnophiles, arachnophiles, auto-assassinophiles, biastophiles, cathétérophiles, choréophiles, claustrophiles, clystérophiles, coprophiles (s'étant égaré ici par erreur, après avoir cherché le site de Stalker), cryophiles, dacryphiles (très nombreux), doraphiles, émétophhiles (plutôt sympas, dans l'ensemble), endytophiles, formicophiles, gérontophiles, gynémimétophiles, harpaxophiles, hébéphiles, hiérophiles, hodophiles, homilophiles, hygrophiles (on leur pardonne), hypnéphiles, insectophiles, kleptophiles, kismaphiles, maïeusophiles, mysophiles, narratophiles, nécrophiles, népiophiles, nymphophiles, oculophiles, odontophiles, paraphiles, parthénophiles, pecattiphiles, pédiophiles, phallophiles, phobophiles (très nombreux), phygéphiles, pygophiles, pyrophiles, rhabdophiles, salirophiles, scopophiles, sitophiles, simiophiles, stigmatophiles, symphorophiles, taphéphiles, téléphonicophiles, trichophiles, urophiles, viragophiles (une minorité, vraiment), xénophiles, zélophiles, zoophiles (inoffensifs, pour la plupart) – plus, bien, sûr, l'inévitable et indécrottable cohorte des normatifs microcéphales.
Ah, j'oubliais: Eric Chevillard.

18 commentaires:

  1. Diantre, je me rends compte que je fais partie d'au moins trente-sept des catégories citées...

    RépondreSupprimer
  2. As-tu oublié les hydrophiles parce que c'est coton ?

    RépondreSupprimer
  3. Il manque, tout de m'aime, le meilleur de tous : l'exobiophile.

    PS : Qui est Éric Chevillard ?

    RépondreSupprimer
  4. Oserai-je dire que vous avez oublié (votre extraordinaire machine à répertorier a négligé) les hasardophiles dont je suis, en plus de pas mal des qualificatifs dont certains me conviennent, d'autres aussi sans doute, mais il me faudra une certaine recherche pour vérifier. En fait, je viens souvent ici en tant que silentophile, alors...
    Evidemment si votre roulette m'expédie hors champ, je serai plus que jamais néantophile

    RépondreSupprimer
  5. moi, aussi, mais tout le monde s'en fout

    RépondreSupprimer
  6. Vous voudrez bien rajouter aussi les sarcophilophiles : j'ai une profonde affection pour le sarcophile, cette petite bête noire pleine de dents des antipodes, et je viens régulièrement sur ce blog.

    RépondreSupprimer
  7. Que ce soit clair : aucune (C)osmose entre nous ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Oh les beaux jours12 avril 2011 à 08:49

    je veux dire, si quelqu'un est intéressé, je veux dire, minorité comprise, on s'arrangera, on s'arrange toujours, minorité vraiment, joindre le proprio, il transmettra, enfin on ne sait pas, on espère, ah oui ça on espère, on c'est moi, j'avais fini par l'oublier, si ça peut l'emporter, dans les beaux jours, je kiss-my-feel,

    RépondreSupprimer
  9. La nouvelle en me lisant12 avril 2011 à 09:42

    Très nombreux, plutôt sympas, dans leur ensemble, s'étant égarés ici par erreur, après avoir cherché le site de l'inévitable, on leur pardonne, ah, j'oubliais, pour la plupart : plus, bien, sûr.

    RépondreSupprimer
  10. Tu oublies les amis de longue date

    RépondreSupprimer
  11. C'est pas de l'ennui, non non non,je viens très souvent sur ce blog!!! J'avoue toutefois que depuis peu, en bon polytraumatisé de Jaws (comme beaucoup de gens), cette sale mâchoire de squale m'est bien peu sympathique. Je préférais l'ancien proprio.

    (A part ça, mille bravos et vive ce blog!!!!)

    RépondreSupprimer
  12. Jusqu'au Z j'y croyais encore...

    RépondreSupprimer
  13. Malheureux! En avril ne te découvre pas d'un phile!

    RépondreSupprimer
  14. Et un philopyge !

    http://lesphilopyges.blogspot.com/2011/04/quest-ce-quun-philopyge.html

    RépondreSupprimer
  15. Tu as quand même oublié 700 millions de petits chinois! Bonjour la bévue!
    Et encore je te les fais au tarif Dutronc, non réactualisé...

    RépondreSupprimer