samedi 2 avril 2011

Poison d'avril

On
vient
d'apprendre
que
Florian
Zeller
s'était piqué
— d'écrire.

1 commentaire:

  1. Florian Zeller, cet auteur étrange avec sa beauté qui dérange.

    RépondreSupprimer