mercredi 26 janvier 2011

Nœud de VIPères


On s'y perd. On examine, on dissèque, on fouille, on compare. La vase, à peine troublée, n'en est que plus trouble. Une éclipse vient en dissimuler une autre. C'est obscur, pâteux, et possiblement sournois. S'y prend-on mal? Souffre-t-on d'une fâcheuse berlue? Rien n'y fait, tout se brouille. Et l'on ne comprend pas, non, on ne comprend toujours pas pourquoi Patrick Poivre d'Arvor accuse Hemingway d'avoir manigancé avec le sosie de Jean Jardin pour empêcher Louis-Ferdinand Céline d'écrire une pièce de théâtre mettant en scène la canonisation de Régis Jauffret par une prostituée italienne, de surcroît mineure, et ce à l'insu du nègre de Stéphane Hessel. J'ose croire que cette sombre histoire est sans lien aucun avec le piratage de la page Facebook de Sarkozy.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire