mardi 13 janvier 2009

Zone, in english


L'éditeur américain, Open Letters (dont on consultera l'intéressant blog sur la traduction Three Percent), a acquis les droits de Zone, de Mathias Enard. La traduction est en cours, par les bons soins de l'excellente Charlotte Mandell, par ailleurs LA traductrice en anglais des Bienveillantes de Jonathan Littell (extrait paru in Fiction France):

Everything is more difficult when you're adult, everything rings falser a little metallic like the sound of two bronze weapons clashing they make us come back to ourselves without letting us get out of anything it's a fine prison, you travel with a lot of things, a child you didn't carry a little Czech crystal star a talisman next to the snow you watch melting, after the reversal of the Gulf Stream prelude to the Ice Age, stalactites in Rome and icebergs in Egypt, it keeps raining in Milan I missed the plane I have one thousand five hundred kilometers on the train ahead of me…

6 commentaires:

  1. Larguez les amarres via le Clavier Cannibale pour une identité retrouvée. Remarque : 3 blogs ont donné l'hospitalité à l'intrus sur leur territoire. Tout était fiction et improvisation ni Claro ni Garp n'étaient au courant au départ cependant j'ai donné des indices cryptés pour qu'ils sachent que mon intention était de déconstruire certainement pas de détruire. Combien Garp a-t-il joué de personnages ? Et je ne sais pas non plus si le méchant épouvantail qui a congédié l'intruse est un personnage de fiction ou s'il existe vraiment, c'est dire ma paranoïa.
    Je vous invite à prendre la machine à remonter le temps pynchonienne, Garp est le commandant de bord, je lui ai appris à piloter par télépathie, techniquement il est au point, ma machine est très fiable et confortable, Claro est le chef d'orchestre qui va harmoniser votre voyage, il tempère l'énergie du commandant qui veut toujours partir à la vitesse grand V comme un électron libre mais là faut pas rigoler c'est du sérieux. "Installez-vous" le commandant va programmer le temps sur ce blog au 5/5/08 son double déjà présent vous accueillera et vous demandera de faire un clic sur le mot vert "Installations" (ne pas se tromper de couleur très important) et une fois sur le site clic à nouveau sur "Installations" ne pas oublier ensuite un clic à Vidéos. L'image 22 est le portrait d'un écrivain sur la partition Variation 9 de Elgar. Qui est l'écrivain ? Sur une image en plus haute résolution et après une manipulation informatique on peut le vérifier laquelle est-ce ?

    Lors d'une lecture de son livre j'avais demandé à Mathias Enard de m'écrire en persan et en arabe "surface plane" et "zone" sur mon livre, ce qu'il a fait immédiatement. Scène de crimes est dédiée à Intissar qui est la synthèse de toutes les femmes (folles de mai et toutes les autres...) qui luttent avec courage dans notre monde.

    RépondreSupprimer
  2. Et un blog in english de plus à suivre, un !
    Thanx, Translator.
    Et congrats to Mathias Enard !

    @ temporel:
    Ça y est ! J'ai vu IV ! Mais l'écrivain...l'age sèche.

    RépondreSupprimer
  3. Thank you for the nice mention, Claro -- but that Charlotte Mandel isn't me! I'm here:
    http://home.earthlink.net/~cmandell/charlottemandell/

    I'm really enjoying Zone -- it is a great book, as you say.

    RépondreSupprimer
  4. Salut Claro,

    J'apprécie ton blog et ça me ferait plaisir d'y figurer une mention de mon premier roman : Chaman, les oiseaux de feu.

    La 4e de couv :
    <<
    C'est l'histoire d'un gars, on dirait vraiment tout comme il faut, grand, les yeux bleus, les cheveux courts, bien membré, dur à la tâche, un consultant senior en outsourcing baignant dans le culte de la performance au point où travailler plus pour gagner plus est juste un slogan de prolo ringard. En dehors de ses horaires de dingue notre gars se tape une beauté blonde et potelée qui donnerait presque envie d'être à sa place, malgré son inconfortable lucidité sur ce qu'il est : un pur produit du monde qui l'entoure, du mépris ambiant, la tête farcie de mythes de supermarché. Il est lucide sur l'erreur universelle, cette fuite en avant, l'envie d'être quelqu'un d'autre. Arrêtez de rêver. En étant lucide on ne commettrait jamais d'erreurs ? Ça commence début 2001, du temps où il y a encore plein de trucs à merder.
    >>

    Les 40 premières pages sont accessibles en ligne :
    http://www.lulu.com/browse/preview.php?fCID=4686648

    Le blog compagnon :
    http://laurentcaillette.fr

    Fiche technique :
    ISBN : 978-1-4092-4256-7
    350 pages
    Broché, couverture couleur
    Format 15,2 x 22,9 cm (6 x 9")
    Editeur : Lulu press
    Prix au détail : 21,50 euros

    C'est un ouvrage imprimé à la demande et autopublié, uniquement disponible sur Amazon. Pour la promotion, ça va être sport ! Je t'en envoie un exemplaire si ça te dit, au cas où tu accepterais de me transmettre ton adresse postale.

    Sinon tu peux te procurer le bouquin sur Amazon :
    http://www.amazon.fr/Chaman-Oiseaux-Feu-Laurent-Caillette/dp/1409242560

    Cordialement,

    Laurent Caillette
    laurent point caillette (at) gmail point com
    http://laurentcaillette.fr

    PS : désolé de poster un commentaire sans rapport avec ton blog, je n'ai juste pas trouvé d'autre moyen de te contacter.

    RépondreSupprimer