mardi 25 mars 2008

Un cœur simple, côté presse


"Un Flaubert enflammé. Une interprétation violente et sensuelle du conte de Flaubert."
Rachel Granmangin dans le Magazine Littéraire

"Film admirable pavé de bonnes surprises. Excellent."
Anthony Palou dans le Figaro Magazine

"Un premier film extrêmement maîtrisé… deux excellentes actrices."
Juliette Cerf dans Regards


"Film subtil habité par un duo d'actrices inédit"
Thomas Baurez dans Studio

"Récit fiévreux, lyrique et passionnel… prestation étourdissante de
Sandrine Bonnaire… ronde des sentiments mise en images avec virtuosité
et énergie. Une réussite majeure."
Thierry Chèze dans Studio

"Une manière de diriger et de cadrer qui ne vous laisse jamais en paix."
Patrick Sourd dans Rendez-vous

"Fuyant les fioritures du film d'époque, la réalisatrice saisit avec
une force rare l'incandescence du don de soi et de l'amour pur.
Sandrine Bonnaire (...) trouve (...) un nouveau rôle à la hauteur de
son talent (...) et trouve en Marina Foïs une partenaire en or."
Olivier Pélisson dans allo-ciné

"Exigeant, ambitieux et méritoire, Un Cœur simple est donc un film à
voir et Marion Laine une cinéaste à suivre. Car si elle poursuit ainsi
et renouvelle ce qu'elle vient de faire, c'est le cinéma français qui a
de beaux jours devant lui."
Jean-Baptiste Guégan dans dvd-rama

4 commentaires:

  1. Isabelle motrot dans on n'a pas tout dit sur france 2 à parler "d'un coeur simple" de Marion Laines avec un réel enthousiasme ,jeu d'acteurs formidable,la réalisatrice a réussie totalement cette adaptation avec une grande liberté maitrisée.un des deux film à voir cette semaine....

    alors à marion j'y dit merde et remerde

    RépondreSupprimer
  2. Très bon papier aussi dans Marianne.

    RépondreSupprimer
  3. Le petit bonhomme de Télérama esquisse un sourire... déjà pas si mal.

    RépondreSupprimer
  4. Entendu une très bonne critique sur France Info aussi ce matin. Ils ont aussi évoqué un prix que Mme Laine aurait reçu. Ca doit sans doute pouvoir se retrouver sur leur site.

    Je n'en ai entendu qu'une négative à ce jour et portait sur le choix de la nouvelle. De mémoire, ça disait : "on s'ennuie tellement que ça laisse le temps d'admirer la réalisation soignée de Marion Laine."

    NemO

    RépondreSupprimer