mercredi 6 février 2008

Colin said…


No consequence at all

"Le monde se partage dorénavant entre nétocrates fluctuants et mendiants d'informations, microcélébrités à sphère réduite et wannabes pseudo omniscients, le capitalisme financier tel que nous le connaissons crache ses ultimes résidus pulmonaires en essayant à toutes forces de produire son propre combustible, on saute de myspace à facebook à google à technorati à linkedin dans un grand sillage de néant hystérique et un homme (1m65) se pavane à Versailles sans comprendre le moins du monde ce qu'il incarne, un homme qui, à une autre époque, aurait pu être président, mais ce siècle sera pulvérulent ou ne sera pas – et le seul effet que cet homme puisse produire sur ses semblables, c'est un effet de sidération tel que plus rien, désormais, à part peut-être le bruit du vent, n'accompagne sa course exponentielle et totale vers le vide."

13 commentaires:

  1. ENERGIE STATIQUE

    Une course exponentielle vers le vide
    Est la plus jolie chose
    Qui puisse advenir
    A une outre vide
    En phase de maturation
    Arrivée à la vitesse de la lumière
    Elle n'a plus alors qu'à s'asseoir
    Et à contempler le calme
    Qui incendie l'absence d'horizon
    D'un arôme étonnant de sérénité

    RépondreSupprimer
  2. Tout ça est très bien, mais que vient foutre sa taille dans cette galère? Je vois ça partout, et chez des gens très bien, et chaque fois je me dis que si la conscience politique française actuelle se limite à des question de taille, un changement positif n'est pas pour demain...

    RépondreSupprimer
  3. La taille est capitale, Fausto, ainsi que l'a prouvé Herzog. Hugo n'a-t-il pas écrit un "Napoléon le petit"?

    RépondreSupprimer
  4. Pareil que Fausto. Qu'on juge les actes! Sa taille malheureusement, il n'y peut rien... le pauvre petit.

    RépondreSupprimer
  5. Il aurait dû prendre un peu d'ormone de croissance quand même.

    RépondreSupprimer
  6. Qu'il arrête de mettre bottines & talonnettes alors!

    RépondreSupprimer
  7. c'est joli "ormone", écrit comme ça ça donne envie de faire un groupe

    RépondreSupprimer
  8. Mais le Napoléon de Hugo concernait la taille morale et intellectuelle du personnage, pas proprement physique - ce qui est amusant, c'est de taper sur le petit après avoir encensé le grand, pourtant plus beau boucher encore.

    Odot, si, après MEC tu joues dans Ormone, on va se poser des questions.

    RépondreSupprimer
  9. sa taille est nule,pas qu'on juge 165cm de taille humaine,on trouve sa taille ihumaine(1650mm)à l'échelle humaine et c'est un plus laid boucher à venir "oh le chant clair des malheurs nouveaux"
    et je ne veux pas juger ces 165 cm sur des actes sourtout ceux à venir!il ne faut pas juger et être sur la défense!il faut être attaquant et en guerre contre ce mec et dès ce-jour!ceux qui attendent pour juger je les laisse avec la terreur future et leur pédagogie!je ne juge pas c'est un énemi,je suis en guerre;sa taille est un code pour savoir de qui on parle:nicolas le petit!avec le mail à cécilia va t'on cotionner ces actes,pas de sentimentalisme,ne rien négocier avec le roi des bourgeois de tous les siecles

    RépondreSupprimer
  10. Je sais pas trop si c'est moi & mon génépy mais je comprends jamais rien à ce que tu racontes Bobob6. Pourtant c'est très beau... ça sonne bien en tout cas.

    RépondreSupprimer
  11. C'est de la poésie intimiste, hein?

    RépondreSupprimer
  12. j'écris ce que je pense,c'est intime pas intimiste,si c'est beau,si ça sonne bien,cela me touche beaucoup,car je sais très bien ce que je dit,mes souffrances sont que cela n'ai ni beauté ni d'écho à l'oreille de qui me lis! claro me comprend très bien,mais je ne sais ce qu'il pense de ma manière!ça va jamais,on sait ce qu'on écrit,mais le dire pour tous avec passion,amour,pour tous est l'échelle de la parole humaine la plus commune c'est elle que je cherche,j'en suis loin mais ne suis pas le seul,mais j'ai un tel désir de dire,je ne pense qu'à cela,cela rend la vie douloureuse,mais...

    RépondreSupprimer
  13. Le bruit du vent, c'est déjà pas mal ! Borée, Notos, Euros, Zéphyr. Y'a d'la nuance...
    Faudrait voir comment il module ses vents, devant derrière... Vu son caractère, il doit nous servir un petit rondeau en do majeur, un truc bien tarte...
    Et puis, il faut bien savoir faire le vide de temps en temps. ^^

    RépondreSupprimer