jeudi 31 janvier 2008

Moondog


Les éditions de l'Attente publient dans leur collection SPOOM un texte intitulé Moondog Légende, signé Pierre Hild. Partant d'une shadow-icône – ce musicien pop-viking dont on possède heureusement d'interlopes traces sonores –, Hild, par pixel-touches biograhiques, au moyen d'une lente défragmentation, permet au mythique Moondog de surgir en moins de quarante pages. Oscillant entre un factuel ténu et une vision chamanique, l'auteur raconte l'errance, la déchéance, la têtue survie de ce troubadour énergumène aux influences… disons, multiples. Remarqué par Joplin et Philip Glass, entre dix autres, le barde absurde s'inscrit dans cette christomathie des us desperados dont on ne saurait se lasser. Bref, si l'expression "clochard céleste" a un sens pour vous, ne ratez pas le minimal Moondog Legend de Pierre Hild. Il vous donnera presque l'impressio que Dylan a été rêvé et New York inventé. Un court mais exigeant moment de grâce.

2 commentaires:

  1. Je devais justement être en train d'écouter un de ses morceaux quand tu as posté ça. Le hasard, hein...

    RépondreSupprimer
  2. Salut,

    Si tu es intéressé par Moondog, je t'invites à visiter mon site web lui étant entièrement consacré.

    http://minisym.wordpress.com

    Un forum est depuis peu mis à disposition.

    Bonne continuation et à bientôt.

    RépondreSupprimer