mardi 9 octobre 2007

Lettre à N.


Très cher Nicolas,
Je sora à kel point la cultür à toua importes et que tu ferions ce que tu pouvais pour l'apromeuvoir et c'est temps mieux. N'oublie pas les 10 cidents ni les aicrivin meunacés, pren souin de tout ce qui paine à parlé. Et 6 jamais tu viens soné à ma porte pourkeu jeu teu don' quel'k conseil de lektür, ésiteu pas, je sais ta souaf de livre. Ta vi est djà un sacré roman que même Réza l'a àpeine effleurrrré. Tu vas nous réduire les zèdes du CNL et du CNC, hystoir que ssa s'presse pas trop côté parisit. Braveau. On t'ème àfon. Juste une chose: oubli pa de koloré ton bultain de vaute. Si non, on trouv keu tu fè biain ton bouleau. Et rappelle-toi, il existe un code couleurs: brigade/rouge. Fais gaf, camp m'aime.

4 commentaires:

  1. ça c'est balo, Debussy écrivait en faisant 6 fautes par mot et sa synthaxe était "créative" mais ces idées demeurent délicieuses et vives...
    quoi? ...ouiiiii ça va je fais trois fautes par mot quand j'écris sur mon blog et alors?

    RépondreSupprimer
  2. je connais N,c'est un ami,il aime lire,il sera à la librairie"le comptoir des mots"et claro bernard hoepffner feront moins les malins
    quelques extraits de son discours "au lieu de dénigrer ceux qui blanchissent l'argent,vous feriez meux d'aller au charbon"
    "seul la liquidation est une affaire solide.le reste,c'est du vent"
    "dieu a voulu le capitalisme parce que l'homme doit gagner son caméscope à la sueur de son front"
    la liberté de vendre son pays à des sociétés étrangères est la plus belle conquête de l'homme"
    "baisez moins,mais mieux,nous voulons dire plus rentable"
    "les salariés constituent une charge inutile pour l'économie:rares sont ceux qui investissent"
    "nul n'est censé ignorer la loi de la jungle"
    "on vous parle des autres,soyer libéral:les autres je les emmerde"
    la conversion au libéralisme est une cérémonie d'une grande simplicité : le prosélyte s'agenouille,l'officiant lui remet un paquet de dollars"
    "afin de montrer sa postmodernité et de se faire un peu de fric ,le président de la république exige que ses entretiens télévisés soient coupés de spots publicitaires"
    bien sur c'est du lucot "grands mots d'ordre et petites phrases pour gagner la présidentielle"p.o.l et bien sur N ne l'a pas lu, c'est lucot qui a lu N & R et traduit!N ne sera pas au comptoir,vous le connaissez il est sombre(sobre)et ne sait pas lire sauf les lettres de claro! tout le budget CNL sera attribué a Réza notre Chateaubriand m'a dit N qui prépare un livre "la vie rance"

    RépondreSupprimer
  3. N'empêche, je crois bien avoir entendu ou lu qu'on pouvait envoyer un mail à N. Ou un courrier - sans l'affranchir, comme une lettre au Père Noël, en somme...
    Bien tenté de lui balancer cette lettre...

    RépondreSupprimer
  4. Le tout petit père des peuples ne peut s'occuper de tout...

    RépondreSupprimer