jeudi 27 septembre 2007

Deleuze & Guattari: biosmose



François Dosse vient de publier une bio croisée de Deleuze et Guattari : outre des exposés clairs et pertinents sur les différentes étapes de cette double fulgurance philosophique, on appréciera des éclairages inédits dus à divers entretiens avec des proches. Ainsi, dès le premier chapitre, Dosse nous apprend comment s'est opérée la fusion magique (par l'entremise avisée d'un certain Jean-Pierre Muyard). Le biographe avance en point de croix, fait se chevaucher les périodes, revient sur les différences, examine les écarts. On y découvre un Guattari miné par un passif familial, détruit par la dépression, comme imperméable aux concepts positifs qu'il produit pourtant par dizaines à la minute. Deleuze, plus solaire que jamais, énergumène immobile, paratonnerre de la foudre guatarrienne. Dosse brosse, aussi: un portrait de Lacan en grand manitou-timonier manipulateur, un tableau enlevé des bouffons "nouveaux philosophes" (la marque BHL, la fanfare Glucksman…); Alain Badiou se voit également taillé un joli costard, lui qui sabotait les cours de Deleuze et le traitait de fascisant, et qui aujourd'hui, Deleuze mort, l'a éhontément récupéré, déformé, réduit, trahi – en vain, heureusement. Bref, une bio exemplaire, salutaire. Il n'est jamais trop tard pour rhizomer…

5 commentaires:

  1. Je doute que vous ayez lu le deleuze de Badiou...

    RépondreSupprimer
  2. oui, je suis sur la bio en ce moment, et je suis surpris: le livre de badiou est magnifique.

    RépondreSupprimer
  3. Christophe, est-ce que vous traduisez aussi le "Deleuze/Guattari", en plus de traduire l'anglais?
    Parce que l'Anti-Oedipe, je n'y arrive vraiment pas...
    Help.

    RépondreSupprimer
  4. pierre je doute que vous ayez lu le badiou de deleuze,et je suis surpris:le livre de deleuze est magnifique.

    RépondreSupprimer